Quercus suber – évolution

Présentation de l’espèce :

Le chêne Liège (Quercus Suber) est une espèce méditerranéenne que l’on retrouve principalement dans le sud de l’Europe et le nord de l’Afrique. Il se caractérise par son écorce de liège, redoutable rempart aux incendies. Le liège passe d’un gris sombre presque marron lorsqu’il pleut à un gris presque métallique par fortes chaleurs.

Le sujet présenté est remarquable par ses dimensions, son mouvement et la qualité de son écorce.

quercus suber 2006

Prélèvement 2005 – Photo 4 ans après prélèvement  (2009)

 

bois morts quercus

travail grosse coupe chene liege

 2007 – Travail sur la grosse coupe afin de lui donner du naturel

quercus suber - culture

Rempotage en pot de culture 2010. L’arbre est très vigoureux, nous le passons directement dans un pot proche de son volume final. Nous effectuons la même année un travail sur la coupe que nous transformons en bois mort et une première mise en forme pour dessiner sa future silouhette la même année.

L’idée de base est de mettre en évidence et en valeur ses qualités naturelles : le mouvement et l’écorce mais aussi le bois mort.

creation des branches - quercus suber

Détails première mise en forme 2010 avant la dépose de la ligature (fin mars 2011)

 

Départ de la végétation 2011, bourgeons à supprimer

 

fin avril 2011

Fin avril 2011

quercus suber - bois mort

Détails des pousses en juin 2011 et du bois mort. L’arbre est extrêment vigoureux

 

8

Etat de l’arbre mi juin. L’arbre est prêt à être ligaturé. La ligature était prévue pour juillet mais le printemps 2011 est caniculaire, la végétation a 1 mois d’avance dans notre région.

mise en forme

Après mise en forme : il est necessaire de réduire un peu l’apex afin de créer de la masse verte au sommet en faisant partir les futurs bourgeons plus bas sur les branches. De plus cela permettra de rééquilibrer la vigueur de l’arbre en apportant de l’énergie aux branches basses. Pose de sphaigne car printemps caniculaire + engrais

couvrir le substrat

Détail du recouvrement du substrat avec de la sphaigne + pose de repères pour le choix de la future face lors du prochain rempotage prévu pour le printemps 2013.

quercus suber - chriastophe richy

Ajustement taille de l’apex. Hauteur hors pot : H 110 – L 120

quercus suber - ligature

 

details de la ligature

 Détails de la ligature

face gauche

Face gauche

face droite

Face droite

On constate en observant les faces droite et gauche qu’il y a un déséquilibre entre l’avant et l’arrière. Nous laisserons donc pousser vers l’avant pour rééquilibrer l’ensemble. Cependant, il sera nécessaire de laisser suffisamment d’espace vide sur l’avant pour laisser transparaître le travail du bois mort.

Suber AA

Le rempotage prévu cette année (2013) a été repoussé au printemps 2014 car je n’ai trouvé aucun pot qui me satisfaisait. l’arbre a ainsi pu se densifier et continuer sa croissance pendant une saison complète. Nous verrons dans la suite de cet article que ce contretemps aura finalement eu des effets positifs sur sa croissance !

quercus suber

Automne 2013

Cet arbre est disponible à la vente, merci de me contacter pour plus d’informations.

2 résponses dans Quercus suber – évolution

  1. sté'san 10/09/2013 à 06:37 #

    J’ai beau en avoir pleins les montagnes de ma régions, celui là m’impressionne à chaque fois que je le vois… Merci Christophe tu ravis mes yeux!

  2. Kopilcak 29/10/2015 à 12:43 #

    Arbre est tout simplement magnifique. J’ai quelques bonsais aussie, mais la , …………. Bravooo.

Laisser un commentaire